Everest

La suite de cette article est réservé aux abonnés

Me connecter

Tous les articles gratuits, en illimité et sans engagement pendant 30 jours

S'abonner
Vous pouvez aussi lire cet article pour 1€ seulement Acheter
Everest

Réchauffement climatique : l’inquiétante action du soleil sur l’Everest

Roxane GuichardRoxane Guichard

  • 16 décembre 2019
  • 2 minutes
  • abonné

Des données météorologiques inédites récoltées sur l’Everest suggèrent que le rayonnement solaire à ces altitudes serait beaucoup plus intense qu’ailleurs, avec pour conséquence d’accélérer la fonte des glaces et ce même lorsque les températures restent très froides. Une découverte inquiétante qui, extrapôlée, pourrait signifier qu’il existe des milliers de kilomètres carrés en train de fondre sans que nous en ayons conscience. Au printemps dernier, les scientifiques de l’expédition « Perpetual Planet Extreme Expedition to Everest », initiée par la National Geographic Society et Rolex, ont installé un réseau de cinq stations météorologiques…

Lire la suite
Thèmes :
Réguler l'Everest

Comment réparer l’Everest

Mark Jenkins

  • 4 juillet 2019
  • 9 minutes
  • abonné

La saison 2019, particulièrement meurtrière, a suscité une demande mondiale pour l’amélioration de la gestion du plus haut sommet du monde. Peut-on changer les choses ? Mark Jenkins, alpiniste chevronné ayant atteint le sommet en 2012, répond par un oui catégorique et propose des solutions simples et radicales. Impression de déjà-vu. Un troupeau d’humains qui fait la queue pour 15 minutes de gloire sur le toit du monde alors que les corps commencent à geler, les forces diminuent et l’oxygène se raréfie. Ici, les malchanceux et ceux qui privilégient l’ego…

Lire la suite
Thèmes :
L'Everest

Ils disent avoir gravi l’Everest. Et si c’était faux ?

Alan ArnetteAlan Arnette

  • 28 juin 2019
  • 2 minutes
  • abonné

Trois alpinistes sont rentrés chez eux en héros en mai dernier : ils avaient réussi à gravir le mont Everest. Mais leur gloire aura été de courte durée, car d’après plusieurs témoins, ils n’auraient jamais dépassé les 7 470 mètres d’altitude du camp III. Vikas Rana, Shobha Banwala et Ankush Kasana, originaires du nord de l’Inde, avaient, en théorie, réussi leur ascension, accompagnés de guides de l’entreprise népalaise Prestige Adventure. Ankush Kasana a raconté à l’Himalayan Times, un journal en langue anglaise basé à Katmandou, que le groupe avait atteint…

Lire la suite
Thèmes :
Embouteillage sur l'Everest

Everest : embouteillage et hécatombe à la descente

Roxane GuichardRoxane Guichard

  • 24 mai 2019
  • 1 minute

La photo surréaliste de la file d’attente vers le toit du monde postée hier par l’alpiniste népalais Nims Dai a remis la question de l’engorgement du sommet à la une. Alors que deux grimpeurs sont morts ce jour-là, certains n’hésitent plus à faire le lien avec l’encombrement des voies. La météo capricieuse laisse peu de fenêtres pour s’élancer aux prétendants au sommet de l’Everest : en mai, par exemple, ils ne peuvent compter que sur 3 ou 4 jours, avec pour conséquence des départs massifs dès que de bonnes conditions…

Lire la suite
Thèmes :
Elisabeth Revol à l'Everest

Élisabeth Revol au sommet de l’Everest sans oxygène

Roxane GuichardRoxane Guichard

  • 23 mai 2019
  • 1 minute

Alors qu’elle était volontairement restée sous les radars depuis son extraordinaire sauvetage sur le Nanga Parbat l’an passé, le sponsor de la Drômoise vient d’annoncer qu’elle avait atteint le sommet de l’Everest, sans oxygène, ce matin vers 9h40. L’alpiniste Élisabeth Revol a un talent certain pour garder ses expéditions secrètes : une fois encore la nouvelle est tombée quand personne ne s’y attendait, annonçant que la Française était parvenue au sommet à 9h40 heure locale. Un exploit qu’elle visait depuis longtemps, puisqu’au printemps 2017, après avoir enchaîné sans oxygène le…

Lire la suite
Thèmes :
Votre corps travaille constamment pendant une ascension

Pourquoi l’Everest en veut à chacun de vos organes

Brad StulbergBrad Stulberg

  • 26 janvier 2019
  • 3 minutes
  • abonné

Se hisser jusqu’au plus haut sommet du monde met le corps à l’épreuve des conditions les plus extrêmes de la planète. Brad Stulberg, spécialiste de la santé et de la performance humaine, lui-même alpiniste, a mené l’enquête sur l’impact physiologique d’un tel exploit.Fort de sa propre expérience et de ses recherches scientifiques, il dresse un constat des dégâts. Saisissant! Il est quasi impossible au néophyte de se représenter l’immense challenge physique et psychologique que représente l’ascension du toit du monde, à 8 848 mètres. Lorsque j’ai atteint le camp de…

Lire la suite
Thèmes :