Solo
Catherine Destivelle, solo dans l'Eiger

Sylvie Sanabria

  • 19 septembre 2020
  • 8 minutes
  • abonné

Catherine Destivelle, Piolet d’Or 2020 : « Les filles, montez en tête, toujours ! »

Aujourd’hui, samedi 19 septembre, l’alpiniste sera la première femme à recevoir un « Piolet d’Or » pour l’ensemble de sa carrière. Une consécration. L’occasion de revenir avec elle sur les grands moments d’une vie mue par la passion. Nul besoin d’être membre du CAF pour connaître Catherine Destivelle. A bientôt 60 ans, une carrière de grimpeuse puis d’alpiniste riche en premières de très haut niveau, celle qui en 1992 s’est définitivement imposée dans le milieu très masculin de l’alpinisme en gravissant, à vue et en solo, la face nord de l’Eiger, est…

Lire la suite
Guide de l’escalade au-dessus de l’eau, ou la grimpe en mode été

La rédactionLa rédaction

  • 24 juin 2020
  • 1 minute

Guide de l’escalade au-dessus de l’eau, ou la grimpe en mode été

Psicobloc ou deep water soloing (DWS), peu importe le nom, le principe est le même : grimper sans corde au-dessus de l’eau, puis se laisser tomber de quelques mètres pour une petite baignade rafraîchissante en mer ou rivière. Pour s’y initier, ou découvrir de nouveaux spots, direction l’incontournable topo-guide concocté par les Éditions du chemin des Crêtes, en collaboration avec des grimpeurs locaux. Au menu : une vingtaine de secteurs dans le sud de la France. De la Piade, du côté de Toulon, secteur historique de Patrick Edlinger, en passant par les Gorges du…

Lire la suite
Un voyageur posé en altitude avec son sac à dos

Brendan LeonardBrendan Leonard

  • 14 février 2019
  • 2 minutes

Du bonheur de se compliquer la vie en voyage

Lors d’une escapade, notre petite routine est mise à mal. On passe son temps à faire et défaire son sac, on consacre des heures à peser la moindre petite décision et à s’organiser : tout se ligue pour nous faire regretter la maison. En fonction de la destination choisie, les locaux ne parlent pas la même langue, les prises électriques refusent nos chargeurs barbares, nos mets préférés sont difficiles voire impossibles à trouver. Quant aux panneaux, ils sont tout simplement illisibles. La vie quotidienne devient un challenge de chaque instant….

Lire la suite