Arctique
Les explorateurs en Arctique touchés par la folie polaire

Heather HansmanHeather Hansman

  • 7 avril 2019
  • 6 minutes
  • abonné

Les explorateurs polaires, cobayes de la santé mentale

De la folie polaire et autres mauvais tours joués par l’Arctique au cerveau humain. Eric Larsen, l’explorateur polaire qui a récemment tenté un record de traversée solo du pôle Sud en ski, raconte que son anxiété se déploie au centuple lorsqu’il est en expédition :  “Il est difficile de décrire de quoi ça a l’air, mais cette incertitude sur sa destinée, son matériel et l’impossibilité de définir le temps d’une expédition, c’est comme une mort à petit feu parce que ça agit sur le mental pendant une longue période.” Stephen…

Lire la suite
Deux personnes tirent des traîneaux sur la neige

Eva HollandEva Holland

  • 20 février 2019
  • 17 minutes
  • abonné

Outside a testé : l’école de la survie en Arctique

Notre journaliste Eva Holland a pris son courage à deux mains et suivi un stage de survie en zone polaire arctique, dans la zone la plus froide sur Terre. Un entraînement de deux semaines… rafraîchissant, qui l’a projetée hors de sa zone de confort. Bienvenue sur l’île de Baffin : prenez vos moufles, vous en aurez besoin. Avant de monter sur sa motoneige et de nous laisser aux prises avec la glace, Sarah McNair-Landry nous lance un au revoir sous forme de consigne : “ Ne faites pas brûler la…

Lire la suite
Mads Mikkelsen dans sa parka en plein milieu de l'Arctique après un crash.

Shawnté SalabertShawnté Salabert

  • 7 février 2019
  • 6 minutes

Un explorateur polaire a fact-checké « Arctic », le film de survie avec Mads Mikkelsen

Outside a demandé à l’aventurier polaire Eric Larsen de fact-checker le film de survie “Arctic”, sorti le 6 février. L’explorateur distribue des bons et des mauvais points de survie à Mads Mikkelsen, qui tente de sauver sa peau après un crash d’avion. Il y a toujours un petit plaisir pervers à regarder un film de survie lové dans le douillet confort d’un fauteuil de salle de cinéma. Pour autant, on ne saurait trop vous conseiller d’enfiler un petit Damart sous votre t-shirt tant nous avons été glacés par le premier…

Lire la suite