La première transumance à vélo, de Grenoble à Salon de Provence

moutons transhumance montagne

La rédaction

  • 11 septembre 2019
  • 2 minutes

Du 14 au 16 septembre, pourquoi ne pas suivre le chemin des troupeaux en gravel? Un événement gratuit, non chronométré, dont l’objectif est de mieux faire connaître cette tradition pastorale qui perdure, malgré les 4 voies et les zones commerciales.

Pour une fois, nous n’allons pas vous parler de performance.  Ni de temps limite. La Grande Draille est une transhumance à vélo où chaque cycliste roule en pleine autonomie et à l’allure qu’il souhaite. Ici pas de balisage, pas de ravito ni de véhicule de soutien.  Les organisateurs rouleront comme vous et vous proposeront de les retrouver les soirs du 14 et du 15 septembre dans des lieux où il sera possible de partager un repas.

Pour ceux qui ne savent pas ce qu’est une « draille » (YouTube)

« Nous souhaitons tout simplement partager cet itinéraire », explique Peuple et Nature, agence touristique solidaire basée en Isère, à l’origine de cette première. Situé entre Alpes et Provence, il va de petites routes secondaires en pistes forestières à travers trois territoires d’exception : le Vercors, les Baronnies et la descente vers la Provence via le Lubéron avec un crochet au sommet du Ventoux. « Nous voyons la Grande Draille comme une occasion de créer une petite communauté éphémère de cyclistes avec laquelle partager notre passion du vélo de voyage et d’aventure », poursuivent les organisateurs.  » La thématique de la Transhumance nous est venue comme une évidence : vivant dans les Alpes, nous croisons souvent les bergers et leurs troupeaux, apprécions leurs productions, ce sont finalement les premiers arpenteurs de nos reliefs ! » Un esprit qui a immédiatement séduit la rédaction d’Outside.


L’Itinéraire

Communiqué à titre indicatif, il peut être réalisé en 1, 4 ou 6 jours. A vous de voir. (Peuple et Nature)

Jour 1 : Grenoble-Die : le Vercors intime 
Distance : 150km
D+= 3500m. D – : 3400m
50% pistes-50% petites routes 

Jour 2 : Die-Brantes : Le Up and Down des Baronnies 
Distance : 130km
D+ : 2400m. D- : 2200m
1/3 pistes- 2/3 petites routes 

Jour 3 : Brantes- Salon de Provence : Le Ventoux par les pistes et allons voir s‘il y a du monde au balcon du Grand Luberon
Distance : 170km
D+ : 2400m. D- : 2200m
50% pistes-50% petites routes 


Pour vous inscrire, c’est ici.

Pour cette première édition, les organisateurs doivent déclarer dès que possible aux préfectures et parcs nationaux le nombre exact de participants. Initialement fermées depuis le 31 août, les inscriptions restent ouvertes, nous l’avons vérifié.

Pour participer, envoyez un mail à info@peuplesetnature.org en quelques mots pour vous présenter « qu’on puisse déjà un peu vous connaître avant de vous rencontrer sur la route et les pistes », expliquent les organisateurs. Un  apéro-briefing est organisé le 13 en fin d’après- au Café-Vélo de Grenoble.
La trace GPS vous sera envoyée une semaine avant l’événement. Les documents associés (document global présentant les quelques aléas à prendre en compte au fil de l’itinéraire et les recommandations générales ainsi qu’une liste de matériel à emporter) vous parviendront également dans la foulée.


Comment s’équiper ?

Le Gravel est préconisé pour ce parcours. Mais un VTC avec des pneus un peu larges ou un VTT avec pas trop de crampons pourront également convenir. « Peu importe le matériel, ce qui compte c’est l’envie de pédaler ! « , précise Peuple et Nature.