Neige, boue et brouillard vont-ils perturber la MaXi-Race?

François d'Haene durant l'Ultra race 2017

La rédaction

  • 20 mai 2019
  • 2 minutes


La MaXi-Race, l’un des grands rendez-vous de la saison de trail, débutera ce vendredi 24 mai sur les bords du Lac d’Annecy. Alors que 9000 coureurs élites et amateurs sont attendus au départ, les guides de montagne ont établi hier un premier état des lieux des 11 courses.  Le point sur tous les parcours avec Stéphane Agnoli, organisateur de l’événement, interviewé ce matin.

Les différents parcours de la Maxi-Race
Du 16 km au 115 km, les différents parcours de la Maxi-Race


Si certains craignent la chaleur, ils ne devraient pas être gênés cette année. Contrairement à la fameuse édition 2015 qui avait accueilli les championnats du monde, ce sera avec la pluie et des chemins boueux que les coureurs devront composer ce week-end. Les vestes Gore-Tex seront de rigueur pour s’élancer sur les sentiers. “Il reste encore pas mal de neige sur le parcours, notamment sur trois secteurs : le Semnoz, la Montagne du Charbon et le Roc Lancrenaz.” Pour autant, il n’y aura a priori aucun problème pour les coureurs : “on fera un dernier point avec les guides de montagne jeudi et vendredi, mais ces passages enneigés ne devraient pas perturber le parcours”, explique Stéphane Agnoli, Directeur de la MaXiRace. Seul le brouillard pourrait conduire à couper certaines portions : “Des nuages bas entre le Col des Nantets et le Roc Lancrenaz nous obligeraient en effet à modifier un peu le parcours”. Même si ces modifications étaient appliquées, le kilométrage final resterait inchangé. Le dénivelé positif serait quant à lui réduit de 300 m.

Les coureurs finiront sans doute trempés, mais ce sont surtout les bénévoles présents sur les sentiers qui subiront cette météo capricieuse. “600 sont mobilisés, dont beaucoup seront déployés sur les chemins. Ce sont eux qui seront les plus affectés ».

Carte des parcours de la Maxi-Race avec les zones enneigées
Trois zones sont encore enneigées, le Semnoz, la Montagne du Charbon et le Roc Lancrenaz.

Quelle que soit la météo, la sécurité restera bien évidemment une priorité. “On prévoit toujours les secours pour des conditions difficiles », précise l’organisateur. «  Si la météo est clémente, nous aurons plus de secouristes que nécessaire, mais on préfère ne prendre aucun risque”. Certaines portions ont d’ailleurs dû être déneigées ces derniers jours, pour permettre le passage des véhicules des équipes médicales.

Par ailleurs, l’édition 0 de la MaXi-Mountains – course de 250km et 27 000m D+ en équipe de 3 – qui devait commencer samedi 18 mai, a été annulée en raison des conditions météorologiques. “Le parcours passe par les Aravis, le massif le plus enneigé de France cette année. On y fait encore du ski de rando en ce moment, et la météo annoncée était trop mauvaise. Nous avons préféré la reporter à l’année prochaine.” Plus que la pluie, ce sont les gros orages qui inquiétaient les organisateurs.

Les responsables des différentes sections du parcours travaillent depuis plusieurs semaines pour remettre en état les chemins dégradés pendant l’hiver. “On passe plusieurs fois sur chacune des sections pour noter tous les travaux nécessaires”, détaille Stéphane Agnoli. Les équipes de la MaXi-Race travaillent en collaboration avec l’ONF et le Parc naturel régional du massif des Bauges, pour réhabiliter les chemins. “Éboulements, arbres ou branches arrachés, il y a un gros travail à faire en amont à la sortie de l’hiver pour que tout soit prêt le jour J”. Bûcheronnage, élagage, réparation des pontons, la MaXi-Race permet aussi de rendre à nouveau praticables les chemins qui accueilleront les randonneurs cet été. “Une passerelle endommagée a été repérée par l’un de nos jalonneurs début avril, qui l’a signalée aux équipes du Parc naturel du massif des Bauges. Ils ont pris le relai pour s’occuper de sa réparation”.

Pour rappel, le plateau élite sera cette année encore très conséquent sur les différentes courses. Il faudra suivre notamment le Français François d’Haene sur l’Ultra race qui, après sa victoire à Madère le mois dernier, tentera de décrocher sa deuxième victoire après celle de 2017.

Thèmes :