► Freeride : « Once upon a time », 8 mn de pente raide avec Jérémie Heitz

La rédaction

  • 3 février 2021
  • 1 minute

L’Obergabelhorn (4063 m) le Lenzspitze (4294 m)  … autant de descentes très engagées auxquelles s’est attaqué Jérémie Heitz autour des Marécottes, station des Alpes suisses. L’occasion pour le Valaisan, considéré comme l’un des meilleurs freeriders de ces dernières années, de revisiter ce site qu’il considère comme sa 2e maison et d’en retracer l’histoire dans un nouveau film mêlant flash backs, interviews et descentes vertigineuses.

Incontournable sur le Free Ride World tour entre 2010 et 2017, Jérémie Heitz y a accumulé de solides résultats : 4ème en 2013, 3ème en 2014, 2ème en 2015.  Mais depuis, il a changé de plans.  Exit le grand tour mondial du freeride, il se consacre désormais à des projets perso et à sa deuxième passion, la vidéo. On lui doit déjà, en 2016, « La liste », un film de 47 mn retraçant ses rides sur les 15 sommets de plus de 4000m des Alpes suisses.
Plus récemment, il ridait en compagnie de Daron Rahlves (champion de super-G puis de skicross) dans « Race the Face ». Un mix entre Pente raide et Slalom géant sur les pentes du Hohberghorn (4219m d’altitude), avec des moyennes de 48° d’inclinaison. Enfin en 2019, c’était « Le monde de Jérémie Heitz », rétrospective de son dernier opus « La liste » où le Suisse redéfinit le ski de pente raide par des lignes rapides et directes, style qui lui est propre et qu’il maitrise à la perfection. 
Avec « Once upon a time « , son dernier opus, voici qu’il se fait plaisir aux Marécottes, station des Alpes suisses, sa deuxième maison, où il se frotte aux pentes les plus abruptes.

Thèmes :