Marathon de Sables
Aziza Raji

La rédactionLa rédaction

  • 10 avril 2020
  • 1 minute

►Marathon des Sables : sur les traces d’Aziza Raji, marocaine et ultra traileuse

Aziza Raji devrait être actuellement en train de courir l’un des ultras les plus éprouvants du monde : 250 km dans le désert marocain en 7 jours par des températures avoisinant les 55 degrés. Mais la pandémie a eu raison de la 35e édition du Marathon des sables. Prévue du 3 au 13 avril, l’épreuve a été reportée au 18 septembre. Parmi les espoirs féminins, la Marocaine Aziza Raji, 34 ans. Arrivée 2e en 2019 en 25:17:31, elle a tout le soutien de Mohamad Ahansal, cinq fois vainqueur de cet ultra.« Aziza », film récompensé par…

Lire la suite

Sylvie Sanabria

  • 12 avril 2019
  • 3 minutes

24 heures au coeur du Marathon des Sables

Six jours de course, un marathon par jour, soit 250 kilomètres dans le désert marocain en autosuffisance, par des températures de 30°en moyenne : l’épreuve est de taille pour les 850 concurrents qui affrontent aujourd’hui leur cinquième et avant-dernière journée de course. Une étape déterminante pour le podium. Au-delà de la performance, c’est l’atmosphère unique du camp qu’évoquent volontiers les participants. Chaque soir s’y retrouvent les coureurs, élites ou marcheurs, réunis dans une épreuve relevant autant de l’exploit sportif que de l’expérience humaine. 4h30, le bivouac s’éveille Levée à 4h30 ce matin,…

Lire la suite
Marathon des Sables 2018

Mickaël MussardMickaël Mussard

  • 3 avril 2019
  • 6 minutes
  • abonné

Marathon des Sables, comment se sont-ils préparés ?

Le départ du Marathon des Sables 2019 sera donné le 7 avril. 250 kilomètres en totale autonomie, répartis sur 6 étapes, pour une traversée du désert marocain qui demande de véritables compétences en termes de préparation physique et logistique. Nous sommes allés à la rencontre de champions français pour savoir comment ils se sont préparés à une telle épreuve. Évoluer à pied dans le Sahara demande de réelles compétences physiques, doublées d’un mental à toute épreuve. Alors, y courir, sur près de 250 kilomètres pendant six jours… Entre le sable,…

Lire la suite